L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) : les points essentiels

 

Généralement, les personnes âgées n’arrivent plus à s’occuper d’elles-mêmes toutes seules. C’est pourquoi il existe des agences d’assistance à domicile des individus âgés. Particulièrement pour ceux qui viennent d’être hospitalisés, on a l’ARDH. Découvrez ainsi ci-dessous ce qu’il faut savoir sur ce type d’aide.

En quoi consiste l’ARDH ?

L’ARDH est une aide visant à aider une personne âgée après sa sortie d’hôpital. En effet, le plus souvent, il n’est pas évident de la laisser seule à son domicile, d’autant que l’état de santé est encore fragile après une hospitalisation. Son bien-être doit ainsi être préservé. L’aide va lui permettre un retour tranquille, sécurisé et sans tracas. De plus, il faut toujours un certain temps pour se réorganiser et reprendre ses habitudes.

Quelles sont les procédures afférentes à l’ARDH ?

Pour bénéficier de l’ARDH, certaines procédures doivent être suivies. Dans ce cadre, il faut remplir le dossier pour bénéficier de l’adrh. En outre, une demande doit être adressée à l’établissement qui va faire parvenir le dossier à la caisse de retraite. Sinon, il est également possible d’envoyer directement la demande à cette dernière.

Dans tous les cas, la demande doit être réalisée avant la sortie de l’hôpital. Par la suite, un professionnel procèdera à l’évaluation du cas. Enfin, si la demande est acceptée, alors la nature et le montant de l’aide donnée seront parvenus à l’intéressé. Il est à noter qu’il existe des montants plafonds dans la détermination de l’ARDH. Une certaine somme reste ainsi à la charge de l’intéressé.

Il est à noter que l’ARDH est une aide temporaire visant à aider dans la réalisation des tâches quotidiennes telles les courses, la préparation de repas, la toilette, l’habillage. Elle comprend également l’entretien du domicile (ménage, nettoyage du linge). Enfin, l’ARDH comprend aussi les aménagements devant être faits au domicile. En effet, il peut arriver que la personne doive se déplacer en fauteuil roulant après son opération. Ainsi, les travaux relatifs à l’adaptation du domicile pour l’utilisation du fauteuil sont couverts par l’ARDH.

Existe-t-il des conditions pour bénéficier de l’ARDH ?

Pour bénéficier de l’ARDH, la personne demandeuse doit remplir certaines conditions. Celles-ci sont relatives à la condition de “retraité”, l’âge, le type de résidence, les revenus touchés et les autres aides reçues. Pour ce dernier le cas, le fait de bénéficier déjà d’autres aides peut rendre le demandeur inéligible pour l’ARDH.

Que se passe-t-il après l’ARDH ?

Une évaluation est effectuée après la fin de l’ARDH. D’un côté, la personne peut avoir récupéré ces facultés et être à nouveau indépendante. Dans ce cas, la procédure s’arrête là. D’un autre côté, elle peut n’avoir pas récupéré partiellement ou totalement son indépendance. Dans ce cas, d’autres types d’aides à domicile peuvent être proposés.