Les traitements à base de plantes sont-ils efficaces ? Comment savoir si le produit est bon ?

Avons-nous vraiment besoin de CBD dans un bain de bouche ? Du lubrifiant ? Les experts se prononcent. En dehors des teintures d’huile (qui se présentent sous la forme de petites bouteilles munies d’un compte-gouttes) et des baumes corporels, l’ingrédient fait son chemin dans un large éventail d’articles : Sels de bain ; Crème anti-imperfections ; Beurre corporel ; Huile de noix de coco ; Friandises pour chiens ; Boissons énergétiques ; Sérum pour les yeux ; etc. 

Alors que nous pensions que notre obsession pour ce produit avait atteint son apogée, de nouveaux produits sortent et nous font nous demander : “Dois-je vraiment mettre du CBD là-dedans ?”. Des suppositoires au CBD aux lubrifiants, en passant par les déodorants, les bains de bouche, et bien d’autres choses encore, le produit est devenu l’ingrédient héros d’une multitude de produits, promettant d’aider à soulager l’anxiété, à réduire l’inflammation, à induire l’excitation, ou tout simplement à se détendre.

De nombreux espaces de vente de ces types de produits vous proposent de très bons plans, et pour obtenir un exemplaire, visitez les sites de CBD sur passion-cbd.fr. Des informations sur les meilleurs sites de vente de CBD (des huiles, les e-liquides, les fleurs de CBD, etc.), des codes promotionnels, un guide d’achat, et biens d’autres éléments qui vous en apprendront plus.

Le CBD est-il réellement efficace ?

Bien qu’il faille encore beaucoup de recherches pour étudier les effets du CBD sur le cerveau et le corps, des études préliminaires donnent un peu d’espoir.

Des études ont établi un lien entre le CBD et le traitement de certaines affections cutanées. Le CBD topique et oral s’est révélé très prometteur pour le traitement des affections cutanées telles que l’acné, la dermatite, les démangeaisons et le psoriasis. Le CBD a été montré dans certaines études pour réduire la production d’huile (alias sébum) et a été montré pour avoir des effets anti-inflammatoires. Cependant, il n’y a que des preuves préliminaires pour suggérer que le CBD est utile pour ces choses, d’autres études sont nécessaires avant que des recommandations détaillées concluantes puissent être données.

Nous ne savons pas encore si les modalités orales ou topiques du CBD sont plus utiles pour certaines conditions. Les consommateurs doivent savoir que les deux peuvent présenter des dangers, même si le CBD est considéré par beaucoup comme naturel, il peut toujours avoir des effets secondaires ou des réactions cutanées indésirables, et l’utilisateur doit donc procéder avec prudence.

Non seulement le CBD peut aider à résoudre de multiples problèmes de peau, il pourrait aussi aider dans la chambre à coucher. De nombreuses femmes comptent sur les produits à base de CBD pour un usage vaginal, et il existe des informations raisonnables suggérant que le produit peut fournir des avantages anti-inflammatoires, anti-anxiété et relaxants lorsqu’il est utilisé pour les crampes menstruelles, la sécheresse vaginale, les douleurs pendant les rapports sexuels et les douleurs pelviennes. Il existe de multiples lubrifiants et inserts à usage sexuel pour apporter du confort et améliorer le plaisir qui contiennent du CBD.

La diminution de la douleur due à la sécheresse et/ou à l’anticipation de la douleur et des muscles vaginaux tendus semble être un avantage des produits vaginaux contenant du CBD. Ces informations sont étayées par des rapports anecdotiques de patients dans certains cabinets, ainsi que par des rapports en ligne.

Exemple de cas : Pourquoi le CBD pourrait être la clé du bain le plus relaxant de votre vie ?

Même si vous êtes sceptique à l’idée d’essayer le CBD sous quelque forme que ce soit, un bain de sels de bain aromatiques infusés au CBD pourrait être le moyen idéal de ressentir les effets du CBD sans l’ingérer, et tout en faisant quelque chose que vous aimez déjà (vous prélasser dans la baignoire). On rappelle que le CBD est un dérivé du chanvre qui, par définition, contient moins de 0,3 % de THC.

Tout le monde peut bénéficier d’un bain au CBD. Si vous avez eu une longue journée, une séance d’entraînement intense ou un voyage éprouvant, cela peut fournir la réinitialisation réparatrice ultime et promouvoir un sentiment de bien-être calme. Et ne vous inquiétez pas, prendre un bain de CBD est sans effet négatif, il lui sera impossible de vous faire planer.

La portion recommandée est d’une cuillerée à soupe. Chaque cuillère bombée de sels de bain d’un bon produit peut contenir environ 20 milligrammes de CBD. Et si vous avez le luxe du temps, un bon 15 à 20 minutes dans la baignoire est idéal.

Voici comment vous assurer que vous savez ce que vous achetez comme produit de CBD

Vous pouvez trouver le composé à base de cannabis dans tout, des gommes aux sels de bain, mais comment savoir ce qui est bon et ce qui ne l’est pas ? Nous avons demandé à un expert comment faire ses achats en toute sécurité.

De nos jours, vous pouvez acheter des produits à base de CBD chez des détaillants nationaux et même internationaux, de différentes marques, à la foire de votre quartier ou même à la station-service. Mais alors, comment s’assurer que vous achetez des produits de qualité ? Le CBD est-il favorable à la relaxation dans le bain ?

  • Demandez des résultats de laboratoire

Tout vendeur de bonne réputation devrait avoir fait faire un test complet de conformité par un tiers. Un magasin ou un vendeur peut montrer des copies des résultats de laboratoire sur demande. S’il n’y a pas de copie papier, cherchez un code QR sur le produit. Si vous achetez en ligne, recherchez un lien direct. Pas de résultats de laboratoire ? Il serait plus judicieux et prudent de ne pas acheter le produit.

  • Lisez attentivement

Un laboratoire testera la puissance, les pesticides, les microbes, les solvants résiduels et les métaux lourds, afin de protéger les consommateurs et les patients de la prise de produits contaminés dangereux. Le test doit indiquer clairement que le produit a passé chaque segment de propreté et de puissance, avec une date de test et une date de péremption sur le rapport.

  • Vérifiez les références

Recherchez les filigranes sur les résultats du laboratoire, et méfiez-vous des documents qui semblent avoir été photoshopés.